A propos du Stabat Mater 

Christus am Kreuz zwischen Maria und Johannes, d’après Jan van Eyck (Source: Wikipedia)

Stabat Mater Dolorosa (titre qu’on peut traduire par La Mère était debout malgré sa douleur) est une séquence composée au treizième siècle et attribuée au franciscain italien Jacopone da Todi. Le texte évoque la souffrance de Marie lors de la crucifixion de son fils Jésus-Christ. Du Moyen-Age à nos jours, de nombreux compositeurs l’ont mise en musique. L’une des versions les plus connues est celle que Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736) a écrite deux mois avant sa mort pour deux voix féminines, deux mères qui méditent la douleur de la Mère du Christ au pied de la croix.

 

Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius.

Formation biblique

Nous continuons notre parcours avec avec le Père Strasser sur
 LA MISÉRICORDE  :
formation-biblique
 jeudi 17 mars à 20h15 ou le vendredi 18 mars à 9h15
à la Paroisse Catholique Francophone de Francfort 
Oeserstrasse 126 – 65935 Frankfurt-Nied
 
«  Le mot miséricorde vient de deux mots latins qui veulent dire « misère » et coeur ». Dieu fait miséricorde aux hommes, car il ouvre son coeur à toutes nos misères. La miséricorde de Dieu, c’est son amour qui le pousse à pardonner aux hommes et les invite à faire de même » dans www.croire.com
Suite à nos 2 dernières rencontres (la miséricorde dans l’évangile de Luc et dans l’évangile de Jean), la demande a été formulée d’aborder le thème de la miséricorde à partir des textes de l’Ancien-Testament. Nous avons parfois en mémoire l’image d’un Dieu rancunier, vengeur, violent, jaloux mais encore ? Laissons-nous surprendre par l’intervention du Père Strasser.

Nuit d’adoration et de prière – 11-12 mars

nuit-d-adorationDe 20h le vendredi 10 à 10h le samedi 11 mars, une nuit d’adoration et de prière aura lieu à la paroisse Dreifaltigkeit, à Nied, devant le Saint Sacrement avec la possibilité de recevoir le sacrement du pardon de réconciliation.

Merci à toutes les personnes qui se sont inscrites – il reste encore le créneau du 5h-6h qui n’est pas encore assuré par personne. Vous pouvez aussi tout simplement venir à n’importe quelle heure !

Témoignage sur l´Irak

Une de nos anciennes paroissiennes Marie Ange Siebrecht a passé un mois en Irak au service de l’évêché d’Arbil.
Elle propose de nous faire un témoignage à son retour de ce qu’elle a vu et vécu
Jeudi prochain 10 mars à la paroisse à 20h15

une occasion pour nous d’être attentifs à ce que vivent les réfugiés et de les porter dans la prière.

Conférences du Carême 2016

a-vos-calendriersDe quoi se ressourcer, apprendre, partager, prier, durant le Carême pour vivre en Alliance avec Dieu. Pour se former, approfondir sa foi, mieux connaître notre Eglise, son histoire, ses prises de position, une série de conférences est proposée pendant le temps du Carême.

L’encyclique Loué sois-tu

Vendredi 11 mars 2016 à 19h30

conference-pere-KlasenCet enseignement nous appelle à changer nos cœurs, le Carême n’y est-il pas propice ?

Par le père Bernard Klasen

Curé de la Paroisse de Ville d’Avray, également docteur en philosophie et spécialiste d’art sacré et d’architecture religieuse, matières qu’il enseigne à l’Institut Catholique de Paris

Bioéthique: Qu’est-ce qui se passe en France?

Vendredi 18 mars à 19h30

Les enjeux pour la société et ce que propose l’Eglise.

Par le père Brice de Malherbe

Professeur à la Faculté Notre-Dame (Paris), co-directeur du département d’éthique biomédicale du Collège des Bernadins (Paris), membre du groupe de travail de la Conférence des Evêques de France (CEF) sur la fin de vie.

Sacrement de l’onction des malades

« L’un de vous est malade : qu’il appelle les responsables de l’Église et que ceux-ci prient pour lui en lui donnant l’onction d’huile au nom du Seigneur » (Epître de Jacques) 5, 14-15.

Le sacrement de l’onction des malades est destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Ces gestes montrent quelque chose de la tendresse du Christ pour ses frères malades, âgés, mourants. Par le sacrement des malades, le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve et l’assurance qu’il la vit en proximité avec le Christ. Face à une mort toute proche, l’eucharistie est donnée en viatique.

» Lire la suite

1 41 42 43 44 45 52