Veillée de Pentecôte

Chers paroissiens,
des chrétiens des communautés de différentes langues maternelles et des communautés germanophones prieront ensemble
le vendredi 29 mai à 18h00 pour la venue du Saint-Esprit – en plein milieu de la pandémie de Corona. A cause celui-ci,  la messe traditionnelle des langues et des nations doit être annulée cette année.

Cette veillée de la Pentecôte dans la cathédrale de Francfort sera transmise en direct à 18 heures sur la nouvelle chaîne YouTube de la Stadtkirche de Francfort à l’adresse: https://youtu.be/i-1roN8CE_w.

Y seront présentes les 24 communautés des différentes  langues maternelles de Francfort. Des bougies décorées de façon festive seront placées pour tous. Pour la lecture, un fruit sera porté à l’autel pour chaque communauté comme symbole. En outre, un message de salutation de l’évêque Georg Bätzing sera lu.

La liturgie sera présidée par le prêtre de la paroisse slovaque Juraj Sabados et par Brigitta Sassin de l’église catholique de la ville de Francfort.
La prière du soir sera accompagnée musicalement par Andreas Boltz, le directeur musical de la cathédrale.

Le nombre de participants dans la cathédrale est strictement limité.
Nous serons représentés par les confirmands adultes de notre paroisse.

En union de prière
père Slawek

6e dimanche de Pâques 17 mai 2020

Chers paroissiens,

Dimanche 17 mai 2020
6e dimanche de Pâques

Les Apôtres ont su s’adjoindre sept disciples de langue grecque pour s’occuper des veuves de leur communauté. Mais ils reconnaissent aussi, comme Pierre et Jean, l’apport de Philippe à la mission d’évangélisation. Apôtres ou « diacres », tous agissent sous la motion de l’Esprit.

Coloriage 6e Dimanche Pâques

Textes du 6e dimanche de Pâques:
https://www.aelf.org/2020-05-17/romain/messe

1re lecture : Ac 8,5-17

Le Ressuscité, juste avant son Ascension, avait demandé à ses disciples d’être ses témoins “à Jérusalem, en Judée, en Samarie et jusqu’aux confins de la terre”. Ce projet se réalise progressivement : après Jérusalem et la Judée, la Samarie est atteinte.

“Les apôtres apprirent que les gens de Samarie avaient accueilli la Parole de Dieu” grâce au témoignage de Philippe. Pour Luc, c’est bien le signe que l’Évangile ne doit pas rester à Jérusalem, mais que le travail des communautés consiste à le porter plus loin encore, jusqu’au bout de la terre. L’Évangile est pour tous. Personne n’en est exclu.
Luc sait bien qu’au moment où il écrit de nombreux disciples du Ressuscité ont du mal à accepter qu’il faille aller vers les étrangers. Les promesses divines ne regardent que les enfants d’Israël. Si des étrangers veulent en profiter, ils peuvent venir. Mais aller chez eux, n’est-ce pas mépriser les promesses divines ? Il a fallu du temps pour que les premiers chrétiens d’origine juive acceptent l’ouverture à tous. Luc en tout cas a été un des champions de cette ouverture.
Il faut cependant que l’accueil de la Parole par les Samaritains soient reconnu par Pierre et Jean, les deux grandes autorités des communautés chrétiennes primitives. Luc note que Pierre et Jean, sans difficulté, entérinèrent cette ouverture. À leur tour les Samaritains deviennent missionnaires. » Lire la suite

Le monde en prière le 14 mai

Chers paroissiens,

le 14 mai, le monde en prière pour éradiquer le Covid-19.

Il s’agit d’une journée de prière, de jeûne et d’invocation à Dieu pour l’humanité touchée par la pandémie. Cette initiative, à laquelle le Pape François s’est joint, a été promue par le Haut Comité pour la Fraternité humaine.

Regardez la vidéo:

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-05/priere-interreligieuse-religion-covid19-pandemie-coronavirus-14.html

En union de prière.
père Slawek

5e dimanche de Pâques

Dimanche 10 mai 2020
5e dimanche de Pâques
Fécondité de la Parole. Les Apôtres ont fait plus que régler un problème pratique en s’adjoignant des collaborateurs de premier plan qui assureront aussi le service de l’évangélisation. Comme les Apôtres, les Sept feront les « œuvres » de Jésus, et « même de plus grandes ».

Coloriage 5 Dim Pâques

Dieu-nous-met-il-a-l-epreuve

Textes bibliques:

https://www.aelf.org/2020-05-10/romain/messe

1re lecture : Ac 6,1-7

La dispute entre frères de langue grecque et ceux de langue hébraïque permet à Luc d’appuyer sa démonstration : chacun, dans sa langue, peut entendre l’Évangile du Christ. Il n’y a pas qu’une seule manière d’être disciple.
Premiers craquements dans la communauté de Jérusalem dus au fait que “le nombre des disciples augmentait”. Après le choix des sept frères pour le service des repas, le texte le redit : “Le nombre des disciples augmentait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs accueillait la foi”. La première partie du commandement du Ressuscité se réalise: être ses témoins à Jérusalem. Mais il va falloir maintenant sortir de Jérusalem.
Les communautés chrétiennes s’organisent. Les Douze désormais resteront fidèles à la prière et au service de la Parole. Luc aime rappeler que maintenant il faut s’organiser pour la mission, ce qui laisse supposer qu’il y a un travail à faire avant que vienne le Christ ressuscité dans sa splendeur.
Parmi les sept frères qui sont choisis pour le service des tables, le texte précise que Nicolas est un païen originaire d’Antioche. Luc par petites touches signale ainsi que l’universalisme de l’Évangile est en marche. » Lire la suite

Quatrième dimanche de Pâques 3 mai 2020

Dimanche 3 mai 2020
4e dimanche de Pâques
Un hôte généreux. Le Dieu berger mène le psalmiste vers des prés verdoyants et des eaux apaisantes et en fait un invité comblé à sa table. Jésus revendique à son tour le titre de « pasteur » d’un vaste troupeau à qui, par sa mort et sa résurrection, il veut procurer « la vie en abondance ».

Coloriage 4 Dim Pâques

Lectures: https://www.aelf.org/2020-05-03/romain/messe

1re lecture Ac 2,14- 41

“Que devons-nous faire?” Cette question que posent les auditeurs de Pierre à la Pentecôte était déjà celle de ceux qui venaient auprès du Baptiste au début de l’évangile de Luc. Rien d’étonnant, la foi chez Luc entraîne à agir.
On sait que Luc est très soucieux de guider les disciples de Jésus. Ceux qui suivent Jésus doivent savoir que la foi au Christ est exigeante ; elle entraîne à agir comme Jésus pour lutter contre les formes du mal et en faveur des démunis. Croire c’est faire, et faire comme Jésus.
“Convertissez-vous et que chacun se fasse baptiser au nom de Jésus Christ.” Le baptême, l’immersion dans l’eau vive, n’est plus le signe de la conversion comme chez Jean le Baptiste. La conversion est première. Ensuite les convertis se font baptiser au nom de Jésus Christ. Ils s’immergent dans le Christ, dans sa mort et sa résurrection. Une signification toute nouvelle est donnée au geste de l’immersion. » Lire la suite

Dimanche 26 avril

Chers paroissiens,
En ce 3-ème Dimanche de Pâques je voudrais partager avec vous le lien vers les photos qui montrent comment nos paroissiens ont vécus les préparatifs à fêter la Résurrection du Christ et la période de Pâques:
Album vers Pâques

Nous avons aussi lancé le projet pour pour aider le Cardinal Dieudonné Nzapalainga qui est venu plusieurs fois dans notre paroisse partager un repas après une superbe présentation de ses projets et sa vie. Il a le projet  bien précis de former  des enseignants pour les écoles catholiques dans son diocèse.
Nous avons pu collecté 620€ qui sera versé à ce projet. Merci à tous les donateurs.

Aidez les enfants à reconstituer le récit évangélique des disciples sur la route d’Emmaüs à partir de la bande dessinée que nous avons préparée pour eux! En pièce jointe.

La route d’Emmaüs – planche 1

la route d’Emmaüs – planche 2

Coloriage 3-eme Dimanche de Pâques
L’histoire d’Emmaüs, dans l’Evangile de saint Luc, chapitre 24, versets 30-35 est une bonne accroche pour aborder la résurrection avec les enfants. Suscitez leur sagacité avec cette bande dessinée à découper, colorier et ordonner !

Dimanche 26 avril 2020 3e dimanche de Pâques

Au carrefour des Écritures et du pain rompu. Il n’est pas meilleur maître pour expliquer les Écritures et réchauffer les cœurs que ce Jésus ressuscité, qui fait route avec les disciples d’Emmaüs. Grâce à l’Esprit, Pierre peut appliquer à Jésus le psaume 15, qui prend désormais un nouveau sens pour lui.

1e lecture : 

Le jour de la Pentecôte on faisait mémoire du don de la Loi au Sinaï. À la Pentecôte chrétienne on célèbre le don de l’Esprit Saint que le Ressuscité “a répandu sur nous”.
Pierre est un porte-parole autorisé puisqu’il a été choisi par Jésus. Et ici il parle à ses compatriotes au nom des “autres apôtres”. Luc met sur les lèvres de Pierre un condensé de la foi chrétienne, le “cri de foi” ou “kérygme” de l’Église primitive : “Jésus de Nazareth, livré selon le plan et la volonté de Dieu, vous l’avez fait mourir… Or Dieu l’a ressuscité… Nous tous nous en sommes témoins”.
Quand les apôtres commencent leur mission d’annoncer l’Évangile du Christ, le jour de la Pentecôte, les premières paroles de Pierre s’adressent “aux habitants de la Judée ” et à ceux qui séjournent “à Jérusalem”, autrement dit aux Juifs. Dieu a fait une promesse à un peuple précis, son peuple. Il était donc normal que ce peuple reçoive en premier l’Évangile. Les premiers chrétiens sont extrêmement soucieux de montrer que la Résurrection est en parfaite cohérence avec les Écritures. Le salut vient des Juifs et les chrétiens ne doivent pas l’oublier.

LECTURE du livre des Actes des Apôtres (2, 14.22b-33)

» Lire la suite

Dernières instructions de l´évêque, messes et rassemblement à l´église

Chers paroissiens,

il n’est pas facile de vivre ce temps de confinement. Chacun a le désir de retrouver la normalité.

Mais nous ne sommes pas encore en mesure de gagner avec le virus, alors je vous envoie les dernières instructions de notre évêque :

Avec effet immédiat et sans exception, initialement jusqu’au 3 mai 2020 au moins, les instructions suivantes s’appliquent dans le diocèse de Limburg :

Toutes les réunions – célébrations eucharistiques, temps de prière, etc. continueront d’être omises conformément aux réglementations gouvernementales, à moins que des dispositions différentes ne soient prises dans ce domaine avant le 3 mai 2020. Bien entendu, les prêtres tous seuls célébreront la Messe pour les fidèles le dimanche et en semaine.

Il reste que la célébration de la première communion doit également être reportée à une date ultérieure mais pas avant l’été, lorsque la situation sera redevenue normale.

Les confirmations prévues sont annulées jusqu’à la fin mai 2020. Une nouvelle date sera prise ultérieurement.

Les baptêmes et les mariages doivent être reportés. Une nouvelle date ne peut être fixée qu’après la fin de la crise. Les baptêmes et les mariages d’urgence qui tiennent compte de l’interdiction de rassemblement sont possibles dans le respect de la réglementation de l’État.

Bien qu’il soit demandé de garder les églises ouvertes, elles doivent être fermées pendant la célébration des services. Les fidèles sont libérés de l’accomplissement du devoir du dimanche.

Les grands rassemblements sont interdits jusqu’au 31.8.2020 selon la réglementation de l’État

Dans l’attente de vous voir bientôt et avec la prière
Père Slawek

Messe du dimanche 19 avril

Chers paroissiens,

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde.

La Miséricorde Divine

C’est Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit «La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques»

Qu-appelle-t-on-les-oeuvres-de-misericorde

Dire-le-chapelet-de-la-Misericorde-Divine

Coloriage Dimanche de la Misericorde

1ere lecture : 
Dans les premières communautés chrétiennes, tout était-il aussi beau que l’affirme ce passage du Livre des Actes qui s’offre comme un “sommaire” des activités ecclésiales ?
Les premières communautés chrétiennes viennent de recevoir le Souffle saint de Dieu qui leur a fait comprendre que Jésus, celui qu’elles avaient connu et accompagné, était relevé d’entre les morts et qu’il allait venir bientôt dans sa splendeur pour manifester le Royaume de Dieu. Comment alors ne pas être enthousiasmé et se préparer à la venue du Seigneur?


On imagine que dans cette ambiance, on puisse facilement mettre tout en commun, partager ses biens, se rendre chaque jour au Temple pour la prière, écouter ceux que Jésus avait choisis. Les tout premiers temps de l’Église ont dû être exceptionnels.
Luc aime à évoquer ces souvenirs, car lorsqu’il écrit les Actes, ces temps s‘éloignent et les chrétiens doivent se rendre à l’évidence que la venue du Seigneur dans sa splendeur n’est peut-être pas pour l’immédiat.
Ce résumé est devenu une sorte d’étendard pour ceux qui tout au long de l’histoire de l’Église, ont voulu retrouver et vivre le dynamisme du départ.

LECTURE du livre des Actes des Apôtres (2,42-47)

» Lire la suite

Décès d´Annick de Frescheville

Chère famille, chers amis,

Nous sommes particulièrement touchés par tous les témoignages d’affection dont vous nous faites part. Dans ce contexte difficile de confinement où les règles strictes nous empêchent de nous réunir une dernière fois pour dire adieu à Maman, nous vous proposons de vous unir à notre prière des complies de ce soir à 21h via le lien suivant : (pour ceux qui ne connaissent pas, il vous suffit de télécharger l’application microsoft teams, pas besoin d’ouvrir de compte, il suffit de cliquer sur le lien ensuite et participer en tant qu’invité)
https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3ameeting_NDVjMjVlMDItZjY4YS00NzFjLWIwOTAtOTg4ZjljYWI0NDdk%40thread.v2/0?context=%7b%22Tid%22%3a%2281e7c4de-26c9-4531-b076-b70e2d75966e%22%2c%22Oid%22%3a%2241fc3025-972d-437d-aebb-3c6313805c87%22%7d

Demain matin, aura lieu à 10h30 une messe de funérailles  à Angers dans la plus stricte intimité. Nous vous adressons en pièce-jointe le livret pour vous unir à la cérémonie, que vous pourrez suivre sur (uniquement audio) :
https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3ameeting_NDVjMjVlMDItZjY4YS00NzFjLWIwOTAtOTg4ZjljYWI0NDdk%40thread.v2/0?context=%7b%22Tid%22%3a%2281e7c4de-26c9-4531-b076-b70e2d75966e%22%2c%22Oid%22%3a%2241fc3025-972d-437d-aebb-3c6313805c87%22%7d
Pensez à bien désactiver vos micros pour éviter la friture.

L’inhumation aura lieu dans le caveau familial à Saint-Brice (Mayenne) à 15h30 une fois encore dans la stricte intimité.

Après le confinement, sera organisée une messe de requiem où nous pourrons tous nous réunir afin d´honorer sa mémoire.

N’hésitez pas à partager ce mail largement.

Livret messe Annick de Frescheville

Nous restons pendant ce temps en union de prière,

Pierre Louis, Marie Chantal, Charles Edouard, Anne France, Paul Eloi, Jean Gabriel, Claire Aimée, Yves Marie et Jeanne Lucie

Le Christ est ressuscité,en vérité il est ressuscité

Le Christ est ressuscité ! En vérité Il est ressuscité !

D’abord un chant de joie

https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=v4dpzY56HHo&feature=emb_title

Évangile:
Qui est l’autre disciple, celui que Jésus aimait ? Mais pourquoi chercher à identifier ce personnage ? L’évangéliste en dit assez. C’est le disciple aimé de Jésus. L’amour caractérise ce qui relie Jésus au disciple.
Marie-Madeleine court prévenir Simon-Pierre et le disciple aimé. Elle les avertit de l’absence du “Seigneur”. Jésus devient “Seigneur” pour elle. Or ce titre est celui que les premiers chrétiens donnent au Ressuscité.
Pierre est le nom que Jésus a donné à Simon lorsqu’il lui a demandé de veiller sur son troupeau. Pierre et le disciple aimé courent aussi. Le récit insiste donc sur cette course du matin de Pâques.
Le disciple aimé est arrivé en premier et le récit prend plaisir à le souligner. Simon-Pierre entre et constate que les linges ne remplissent plus leur fonction. Le disciple aimé entre à son tour et le récit dit de lui seul : “Il vit et il crut”.
L’évangéliste voudrait-il dire à ses lecteurs qu’ils sont aussi des disciples aimés ? Et ne serait-ce pas l’amour qui les pousse à chercher le Seigneur, à voir au-delà de la vision des yeux, c’est-à-dire à croire ?
L’amour fait voir. L’amour fait croire.
Il y a aussi les Écritures qui permettent de voir et de croire : “les disciples n’avaient pas vu que, d’après les Écritures, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts”. Désormais les chrétiens ont à leur disposition la méditation des Écritures pour renforcer leur foi.
Tout disciple est un disciple aimé de Jésus. Mais ils sont deux disciples. Il y a Simon-Pierre, il y a le disciple aimé. Les deux ensemble ont couru au tombeau. Les deux ensemble, après la vue du tombeau inutile, ont vu que d’après l’Écriture il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. » Lire la suite

1 2 3 20