Confessions et chemin de croix international

Info messeVous êtes invités à:

Jeudi 26 mars de 18h30 à 21h30: soirée de Réconciliation avec l‘Adoration du Saint Sacrement,

avec la possibilité de recevoir le sacrement du pardon et de réconciliation. Trois prêtres disponibles à vous rencontrer.

Vendredi 27 mars à 19h00 : Kreuzweg der Welt – Chemin de croix international.

Liebfrauen – Kirche • Schärfengäßchen 3, 60311 Frankfurt am Main

Introduction pour le quatrième dimanche de carême

message-04Dieu nous ramène à Lui par Jésus Christ Seigneur, l’histoire de l’Alliance entre Toi et les hommes n’a jamais été un long fleuve tranquille. Cette Aliance, l’homme la rompt et se trouve de ce fait en exil, loin de Toi.

Comme les Hébreux déportés à Babylone, nous aussi, nous sommes en exil, par nos péchés. Mais Toi, tu veux nous sauver. Nous n’avons aucun mérite : Ta Grâce nous ramène à Toi. Il nous suffit juste de reconnaitre que Ton Amour est premier. N’est-ce pas ce que nous confessons, quand nous venons humblement recevoir le sacrement du pardon ? Ce passage de l’exil du péché à la joie du pardon, peut-être est-ce là le chemin de l’Alliance !

Dieu de miséricorde , que notre chemin de carême soit notre passage de l’exil du péché à l’accueil du pardon offert par le Christ, et que nous retrouvions ainsi le gout de la fidélité à Ton Alliance .

Conférence pour méditer sur le carême autour du thème de l’Alliance

DREIFALTIGKEITSKIRCHE (Oeserstraße 126, 65934 Frankfurt)

LE LUNDI 16 MARS A 20:30

L’Alliance des pères – Berit Avot

« Il se souvient de son amour, de la promesse faite en faveur d’Abraham et de sa descendance à jamais. » Le don de l’Alliance se perpétue et la grâce est donnée pour y répondre et y être fidèle

PAR LE PÈRE JACQUES OLLIER

Curé de la Paroisse Saint Etienne du Mont à Paris

Introduction pour le troisième dimanche de carême

message-03
Au fil de l’histoire des hommes, Dieu notre Père tu restes fidèle à ton Alliance. Après Noé et l’Alliance renouvelée, après Abraham et l’Alliance transfigurée, voici Moïse et l’Alliance donnée dans la loi. Cette loi, c’est notre vie humaine vécue dans la fidélité, à Toi, notre Dieu.

Par la Parole de ce dimanche, Seigneur, tu dépasses et transformes la Loi de Moïse. Tu nous annonces un temple nouveau, qui n’est pas bâti de mains d’homme. Ce nouveau temple, c’est ton corps ressuscité, dont chacun et chacune d’entre nous est une pierre vivante.

Sur notre chemin de carême, guide-nous Seigneur, pour purifier notre foi et notre cœur. Ainsi, nous deviendrons les pierres vivantes de ce temple nouveau, signes de ta nouvelle Alliance.

Introduction pour le deuxième dimanche de carême

message-02
Mon Dieu, comme elle est belle la promesse que Tu fais à ceux qui sont fidèles à ton Alliance!

Comme  à Abraham, tu nous demandes l’abandon total à ton Amour. Alors, nous serons comblés.

La plus grande bénédiction n’est-elle pas de vivre de  la vie même de Dieu, comme nous le montre le Christ transfiguré?

Donne-nous Seigneur en ce temps de carême d’être fidèle à ton Alliance et de répondre par notre amour et notre abandon à ton Amour infini de Père.

Introduction pour le premier dimanche de carême

Carême : 40 jours qui nous sont donnés pour préparer notre cœur à la joie de la résurrection.message-01

Pendant ces 40 jours, le chemin que l’Eglise nous propose est celui de l’histoire de l’Alliance entre Dieu et les hommes.

40 Jours que l’Eglise nous donne pour renouer,  renouveler  et approfondir l’alliance scellée à notre Baptême entre Dieu et chacun d’entre nous.

40 Jours où de dimanche en dimanche, Dieu laisse tomber sa Parole sur nos terres, Parole qui germera et donnera des épis nouveaux, un cœur renouvelé.

Pendant ces 40 jours ce panneau va nous accompagner.

Chaque dimanche une Parole sera accrochée dans l’église. Un signet vous sera offert avec cette Parole avec un petit texte de réflexion ou de prière. Un compagnon de route à glisser dans votre calendrier ou dans votre bouquin.

En cette Eucharistie, nous confions nos cœurs au Seigneur. Qu’Il donne à chacun d’entre nous de découvrir  qui Il est et combien belle est cette communion qu’Il nous invite à vivre avec Lui au cœur de son Alliance d’amour.

Pas d’Alléluia

croix-01Bien que chaque eucharistie et chaque dimanche célèbrent, en quelque sorte, Pâques, même en Carême, la tonalité pénitentielle de « Quadragésime » (premier nom donné au Carême, signifiant « quarante jours ») a amené à renoncer au chant de l‘Alléluia. Celui-ci a pris très tôt un accent pascal et on l‘a évité pendant le Carême, en Occident, pour mieux s‘en réjouir dans la nuit de Pâques:  « L‘Alléluia est chanté en tout temps en dehors du Carême. Les versets sont pris au Lectionnaire ou au Graduale. Pendant le Carême, on remplace l‘Alléluia par un verset avant l‘Evangile, qui se trouve dans le Lectionnaire. On peut encore chanter un autre psaume ou `trait´, tel qu‘on le trouve dans le Graduale » (Présentation générale du Missel romain, no 62).

Quelle attitude spirituelle?

« Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites: ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu‘ils jeûnent.

bougie-05Amen, je vous le déclare: ceux-là ont reҫu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.“  (Mt 6, 16-18)

Par ces mots, Jésus nous donne notre feuille de route pour le Carême: jeûner, oui (et prier, et partager), mais pas dans n‘importe quelles conditions. Pas par hypocrisie ou par calcul, pas pour se faire remarquer. La bonne attitude spirituelle, personnelle ou en communauté, est bien d‘adopter une certaine discipline, mais sans s‘en attribuer un quelconque mérite: maîtriser son corps libère l‘esprit et le coeur, et c‘est ce qui va nous rendre plus disponible à Dieu et aux autres.  Le but du Carême n‘est pas une sorte de rééducation spirituelle (à coups d‘exercices difficiles et méritoires!) mais un plus grand amour des pauvres et des exclus, une plus grande ressemblance avec le Christ.

Au long de notre chemin de Carême, seul et en Eglise, ne cherchons pas à comptabiliser les „bons points“ que nous avons gagnés… Demandons-nous simplement, chaque jour, si l‘amour du Christ est mieux connu des hommes grâce à nous. Et si, à notre témoignage, d‘autres nous ont rejoints sur la route et se mettent eux aussi en chemin, pour avancer vers la vie.

Editorial: Carême 2015

En ces temps difficiles, après des semaines marquées par les tragédies des attentats terroristes ainsi que toute l’émotion qu’elles ont soulevée et soulèvent encore, nous avons prié pour la France éprouvée, meurtrie, en deuil. 

Nous entrons en Carême.

bougie-01Nous sommes en marche vers Pâques. Le carême est une marche difficile, 40 jours de désert, de mise à l’épreuve, difficile, parce que,  si nous prenons au sérieux ce temps de carême, cela nous demandera des efforts. Nous serons invités à établir la vérité sur nous-mêmes, en vérifiant et en renouvelant notre alliance avec Dieu, notre relation à Dieu dans la prière. Pendant 40 jours, Il va nous faire signe,  nous appeler à changer de vie. Nous serons amenés à vérifier et à renouveler notre alliance avec nos frères, la qualité de nos partages et de notre solidarité ; à vérifier également notre relation, notre alliance avec ce monde, avec  tous ces biens que nous  consommons. Notre marche vers Pâques suppose cette épreuve de vérité pour, à terme, entrer dans cette Alliance nouvelle donnée par Jésus et scellée une fois pour toutes au matin de Pâques.

L’Eglise nous invitera dans sa liturgie à vivre toute l’aventure de notre foi qui s’est développée depuis des siècles, depuis les origines, depuis  l’alliance avec Noé, en passant par Abraham, Moïse, les prophètes, jusqu’à la venue  de Jésus.

Après le déluge,  Dieu s’est engagé à ne pas détruire l’humanité. Son alliance avec le monde Il l’a figurée par l’arc en ciel. Face à la violence destructrice des hommes, Dieu se refuse de détruire, il aime trop sa création, jamais il ne la détruira. « Je mets mon arc en ciel au milieu des nuages pour qu’il soit signe de l’alliance entre moi et la terre ». Un signe… en attendant le Signe définitif : Jésus vainqueur du mal. Voilà le mystère de la foi que nous sommes invités à vivre en ce temps de carême.

De Noé à Jésus, c’est toute la Bible, c’est toute l’histoire de notre humanité, c’est toute une traversée où vie et mort s’affrontent. Il s’agit de passer de la mort à la vie, c’est l’éternelle Pâques (Pâques veut dire passage).

« Peuple de l’Alliance, ton Dieu te fait signe. »

 Père Slawek

1 2