Histoire

L'église Dreifaltigkeit

L’église Dreifaltigkeit

La communauté Catholique Francophone de Francfort sur le Main existe depuis 40 ans et a été établie par le Père Joseph Beaujaud en1966. Le Père Joseph Beaujaud est né le 24 avril 1920 en France et a été ordonné prêtre le 15 juin 1946 à Poitiers. Beaucoup des actuels paroissiens n’étaient à l’époque pas encore nés… Après 20 ans d’activités pastorale en France, le Père Beaujaud a commencé son service à Francfort le 1er novembre 1966. Au départ, comme l’écrivait Père Walter Adelhoch, doyen de Francfort, le Père Beaujaud, professeur d’anglais dans une école privée de son diocèse, devait passer un ou deux ans en allemagne pour apprendre la langue allemande et l’enseigner plus tard dans son école ! Il n’arrêtera son activité au service de la paroisse que fin juillet 2006, pour une retraite bien méritée. Le Père Joseph Beaujaud est décédé le 26 mars 2012 à presque 92 ans à Poitiers.

Le père Beaujaud

Le père Beaujaud

Père Slawek

Le Père Slawek

Le père Slawomir Moleda, appelé Père Slawek, a rejoint la communauté catholique en septembre 2006 et a pris la tête de la paroisse en remplacement du Père Beaujaud. Originaire de Pologne, il fait ses études au séminaire dans son pays. Lors de sa formation, il passe deux ans à l’Université Catholique de Paris. Il est ordonné prêtre en 1997 et travaille dans une paroisse où il se consacre beaucoup à la catéchèse pour les enfants. Il passera ensuite cinq années à Beaune, en Bourgogne, dans le diocèse de Dijon. Son activité pastorale sera également au service du secteur dit des « 12 Clochers ».

Père Slawek voit notre communauté comme une grande mosaïque, où chacun tient une place importante afin que l’ensemble puisse briller de tous ses feux. Il lui tient à coeur, en effet, que tous puissent trouver leur place dans la paroisse.

Avec la fin du service du Père Beaujaud, la communauté française a dû déménager. Située avant dans la Körberstr., en centre-ville, notre paroisse fait désormais partie du secteur pastoral de Nied/Griesheim et a été accueillie et intégrée à la paroisse « Dreifaltigkeit » de Nied.