Nouvelle traduction du Notre Père

Les évêques français ont décidé qu’à partir du 3 décembre une nouvelle traduction de la prière du Notre Père sera utilisée dans toute forme de liturgie publique, couronnant un travail de 17 ans sur une nouvelle traduction officielle de la Bible pour la liturgie francophone.  La prière du Notre Père demandera maintenant « Et ne nous laisse pas entrer en tentation », corrigeant la traduction de 1966.

Pour nous aider dans cette nouvelle traduction, nous prendrons lors des célébrations liturgiques la version chantée disponible ci-dessous.

Pour en savoir plus sur la nouvelle traduction:

Analyse de Joël Sprung

Billet de la Conférence des Évêques de France

Week end des groupes de partage

WE des groupes de partage 10-11 septembre à Marienthal Alsace

Une grand partie des membres des « groupes de partage » se sont retrouvés pour un temps fort en Alsace à Marienthal chez les soeurs bénédictines du Sacré Coeur.

Notre thème: « En couple, vivre la miséricorde

dsc02279-kopieOccasion d´avoir des temps privilégiés à deux, en petits groupes favorisés par ce lieu priant et chaleureux et de vivre une démarche particulière en passant la porte de la miséricorde dans la basilique.

Nous ne pouvons que témoigner de cette joie de cheminer avec d´autres couples sous le regard du Seigneur.dsco2288-kopie

Le 19 juin à Marienthal

unnamedJe vous invite à franchir la  « Porte de la Miséricorde » en cette Année Sainte extraordinaire:

Dimanche 19 juin à 11h30 à Franziskanerkloster Marienthal 65366 Geisenheim OT Marienthal   — http://www.franziskaner-marienthal.de/

Messe en plein air suivie d’un pique-nique dans le parc (chacun apporte un plat pour le buffet), pour fêter la fin de l’année scolaire.

Pour ouvrir la porte de notre cœur à la miséricorde de Dieu, je vous invite à recevoir le sacrement du pardon de réconciliation le jour même à Marienthal, le 19 juin de 10h30 à 11h30 ou un autre jour en fixant un RV avec le père Slawek.

Les informations en pièce jointe: Invitation pour le Pélerinage à Marienthal

Cordialement

Père Slawek

Témoignage sur la Centrafrique

temoignage-archeveque-banguiA NE PAS MANQUER, venez nombreux
voir ou revoir MGR DIEUDONNE NZAPALAINGA, archevêque de Bangui et président de la conférence espiscopale de centrafrique

Ceux de la communauté francophone qui l’ont entendu une fois n’ont jamais oublié la force de son témoignage, la présence très spirituelle de ce jeune évêque de 49 ans.
Mardi 26 avril à 19h30  il donnera à nouveau son témoignage lié à la guerre qui a sévi ces trois dernières années en Centrafrique et à la visite providentielle du Saint Père les 29 et 30 novembre.

Lieu:     Aid to the Church in Need (Kirche in Not)
Bischof Kindermann Str.23,
61462 Königstein

Après la conférence, nous prendrons un moment convivial autour d´un buffet (nous vous invitons à le garnir en apportant quiches, salades, desserts)

A noter que Mgr Paul Ouédraogo, Président de la Conférence Episcopale du Burkina Faso-Niger et Archevêque de Bobo-Dioulasso sera également présent ce soir là.

Pour toute précision, Christine du Coudray ccw@acn-intl.org

Audio: Conférence du père Bernard Klasen

Bernard Klasen

Le 11 mars, le père Bernard Klasen, curé de la Paroisse de Ville d’Avray, également docteur en philosophie et spécialiste d’art sacré et d’architecture religieuse, et professeur à l’Institut Catholique de Paris, est venu nous parler de l’encyclique Laudato Si (Loué sois-tu).

L’enregistrement audio vous permettra d’en profiter.

A propos du Stabat Mater 

Christus am Kreuz zwischen Maria und Johannes, d’après Jan van Eyck (Source: Wikipedia)

Stabat Mater Dolorosa (titre qu’on peut traduire par La Mère était debout malgré sa douleur) est une séquence composée au treizième siècle et attribuée au franciscain italien Jacopone da Todi. Le texte évoque la souffrance de Marie lors de la crucifixion de son fils Jésus-Christ. Du Moyen-Age à nos jours, de nombreux compositeurs l’ont mise en musique. L’une des versions les plus connues est celle que Giovanni Battista Pergolesi (1710-1736) a écrite deux mois avant sa mort pour deux voix féminines, deux mères qui méditent la douleur de la Mère du Christ au pied de la croix.

 

Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius.

Nuit d’adoration et de prière – 11-12 mars

nuit-d-adorationDe 20h le vendredi 10 à 10h le samedi 11 mars, une nuit d’adoration et de prière aura lieu à la paroisse Dreifaltigkeit, à Nied, devant le Saint Sacrement avec la possibilité de recevoir le sacrement du pardon de réconciliation.

Merci à toutes les personnes qui se sont inscrites – il reste encore le créneau du 5h-6h qui n’est pas encore assuré par personne. Vous pouvez aussi tout simplement venir à n’importe quelle heure !

Témoignage sur l´Irak

Une de nos anciennes paroissiennes Marie Ange Siebrecht a passé un mois en Irak au service de l’évêché d’Arbil.
Elle propose de nous faire un témoignage à son retour de ce qu’elle a vu et vécu
Jeudi prochain 10 mars à la paroisse à 20h15

une occasion pour nous d’être attentifs à ce que vivent les réfugiés et de les porter dans la prière.

Sacrement de l’onction des malades

« L’un de vous est malade : qu’il appelle les responsables de l’Église et que ceux-ci prient pour lui en lui donnant l’onction d’huile au nom du Seigneur » (Epître de Jacques) 5, 14-15.

Le sacrement de l’onction des malades est destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Ces gestes montrent quelque chose de la tendresse du Christ pour ses frères malades, âgés, mourants. Par le sacrement des malades, le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve et l’assurance qu’il la vit en proximité avec le Christ. Face à une mort toute proche, l’eucharistie est donnée en viatique.

» Lire la suite

1 2 3